Conseil d'administration de la Sonacam

Conseil d’administration de la Sonacam : la continuité dans les pratiques ?

Que se passe-t-il à la Sonacam ? Des révélations de l’artiste One Love sur le recrutement du DG et du responsable juridique fait par le Conseil d’administration ébranlent la toile et le monde artistique depuis ce 16 janvier. Que disent les statuts ?

Lire la suite
Seance preparatoire du Conseil d'administration de la Sonacam

Sonacam : le tout premier Conseil d’administration se tient ce 15 janvier 2021

Le tout premier Conseil d’administration de la nouvelle équipe à la tête de la Sonacam aura lieu ce 15 jan 2021. Mais pour quels objectifs et pour quelle vision ? La nouvelle équipe saura-t-elle taire la faim dans le milieu de l’art musical ?

Lire la suite
Candidats aux élections de la Sonacam du 24 oct. 2020

Elections à la Sonacam : incertitudes sur la tenue des votes le 24/10/2020

Les actions et propositions des groupements et associations des artistes, pesant de tous leurs poids, semblent renvoyer plutôt en novembre lesdites élections. Depuis quelques jours, des concertations autour du Ministre des arts et de la culture (Minac), Ismaël Bidoung Kpwatt, sont légion.

Lire la suite
Georges Dickson

Georges Dickson est-il candidat à l’élection du 24 octobre à la Sonacam ?

« Georges Dickson est candidat ». C’est un peu ce qui se dit depuis quelques jours dans le milieu des artistes musiciens. Et pour beaucoup, si ce qu’on dit se concrétise, si ce mastodonte de la musique camerounaise se porte candidat à l’élection des administrateurs de la Sonacam, alors c’est que l’art musical connaîtra un vent nouveau. Les chansons de Georges Dickson ont bercé la jeunesse de millions d’Africains ; Kiss me doudou, Roger Milla, Marie Josée, Villes mortes …

Lire la suite
Prisonniers de l'informel

Prisonniers de l’informel : nouveau roman de Simon Ngaka est disponible

« Prisonniers de l’informel » est un roman qui sensibilise le citoyen, les pouvoirs publics et ses administrateurs sur la nécessité qu’il y a à s’occuper du secteur informel, mais pas seulement, de ses acteurs également, de notre économie, afin d’y transformer les hommes et femmes opérateurs économiques en des citoyens heureux et fiers d’appartenir à cette nation. Une voie sûre pour rendre la nation encore plus heureuse, forte et moins encline aux mécontentements de ses braves fils et filles.

Lire la suite