CUD budget 2019. CUD assemblée plénière

Le vendredi, 14 décembre 2018, session
CUD budget 2019,
la Communauté Urbaine de Douala a tenu sa Session Ordinaire du Conseil du Quatrième Trimestre consacrée au vote du budget de l’Exercice 2019.

La Session s’est tenue dans la salle des actes Rudolf Tokoto en présence du Préfet du Wouri et du Délégué du Gouvernement, le Docteur Fritz Ntonè Ntonè, qui par ailleurs est le Présent du Conseil Communautaire. Des 15 recommandations des grands conseillers, 14 ont été acceptées et une seule a été rejetée. Le budget a été arrêté à 65,5 milliards de FCFA. Soit une réduction de 7% par rapport à l’année 2017.

le CUD budget 2019 est réaliste selon Fritz Ntonè Ntonè

Avec un peu plus de 23 milliards qui ont été alloués à l’investissement, 800 millions attendus pour les droits de place contre 513 millions en 2018, 15 millions en prévision pour les droits de fourrière,  pour citer quelques chiffres, il y a lieu de croire que la CUD mise pour cette nouvelle année sur des actions et activités pragmatiques quant aux attentes des populations et les prévisions en recettes. on BIP 2018 s’est exécuté à un taux de 65%. Selon le Délégué du gouvernement, ce budget est « réaliste » et sa réduction est justifiée car «  il y a très peu de nouveaux projets, nous allons privilégier la relance des anciens projets ». Le docteur Fritz Ntonè Ntonè et son équipe devrait donc faire mieux pour cette nouvelle année. Par exemple le cas de la salubrité qui reste préoccupant. Cependant le Délégué du gouvernement rassure : « nous allons être beaucoup plus prudent sur la salubrité ».

De nouveaux noms pour nos rues et places

Au cours de cette session, les noms de nouvelles rues ont été aussi adoptés. Des figures nationalistes de la lutte des indépendances et de la souveraineté ont été honorées avec le baptême de quatre rues et un jardin public de la capitale économique du Cameroun à leurs noms.

Ainsi, le Rond-point Sandaga dans l’arrondissement de Douala 1er devient La Place Eboa Lotin. Hommage rendu à l’autodidacte et chanteur Camerounais Emmanuel Eboa Lotin, fils du célèbre pasteur Lotin a Samè. Feu Rouge Bessenguè prend désormais le nom de Place Rudolf Kondo Ebelè, toujours à Douala 1er. La statue du nationaliste Um Nyobè qui avait été contestée du côté de Njo-Njo va à présent être visible du côté de New-bell. La rue prendra le nom de Rue Um Nyobe. Rudolf Duala Manga Bell, le martyr de la liberté qui fut exécuté pour avoir dit non à l’envahissement allemande a aujourd’hui sa rue. Elle est baptisée Rue Rudolf Duala Manga Bell. Sa statue sera érigée au boulevard de la Bessèkè, en face de la maison de la culture Sawa. La cinquième personnalité qui a été honorée est monsieur Etia Koum. Un autre martyr qui bénéficie d’une place aménagée en un très beau jardin côté Ouest du second pont sur le Wouri, à Bonabéri. Cette place sera dorénavant Jardin de l’estuaire Etia Koum.

Hommage au martyrs de l’indépendance avec le CUD budget 2019

Pour rendre un grand hommage à tous ceux qui ont été pendu à Douala par les différents colons, la Communauté Urbaine de la ville a décidé d’ériger un grand monument à Bonanjo, là où les services de la Marine marchande ont pris siège. Car, pour la petite histoire, c’est à cet endroit très exactement que les colons avaient décidé de passer de vie à trépas plusieurs camerounais, sans distinction de tribu. Douala veut en faire un grand mémorial.

L’adoption du CUD budget 2019 s’est faite en public, portes ouvertes. Une passionnante session plénière qui a été bousculée un instant très cours par la demande d’un huis-clos par le Délégué du Gouvernement. Un des 15 points à l’ordre du jour mettait en désaccord les grands conseillers. Mais une fois le huis-clos levé, tout a coulé comme sur des rails. C’est aussi cela une équipe qui sait s’entendre sur des points importants. Ces points qui ne mettent pas forcément tout le monde d’accord, mais qui savent unir face à l’importance des enjeux. La CUD a son budget. Pour rappel, il est d’un peu plus de 65 milliards de FCFA. Les populations de la ville vitrine du Cameroun espèrent que l’année 2019 sera celle non seulement des opportunités issues du nouveau septennat du Chef de l’Etat Paul Biya, mais aussi celle qui verra s’achever des chantiers que le renouveau a lancé depuis quelques années aujourd’hui et qui tarde à aboutir. Mieux que la précédente, la voirie urbaine restera le focus de la ville. Si l’ouverture officielle du deuxième pont sur le Wouri, il y a quelques jours, a été d’un grand soulagement pour les riverains, des projets tels que les voies de contournement, l’aménagement des entrées de la ville, les routes à recouvrir de bitume, les drains à curer, les espaces marchands à viabiliser et les statues à ériger seront tout aussi soulageant que la mise à disposition du nouveau pont au usagers. Bonne année au CUD budget 2019.

Suivez et Aimez notre page SVP
error0

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 64 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *