Fally Ipupa chanteur à la CAN du Cameroun : les vraies raisons du choix

le Congolais Faly Ipupa à la CAN au Cameroun

Lors de l’ouverture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football qui se tient au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022, le Congolais Fally Ipupa à été le seul artiste musicien invité par la CAF à faire une prestation devant public, hors mis ceux de l’hymne de la CAN. Ce qui fait jaser jusqu’à date des millions de Camerounais qui ne comprennent pas pourquoi ce ne fut pas un artiste camerounais qui ait été choisie pour ce moment historique.




Les arguments sont nombreux, valables et légitimes quoique hors contextes. Ils vont de la qualité actuelle des artistes camerounais, de leurs musiques qui parcourent l’Afrique, de leur notoriété établie et de leur mise en valeur dans une pareille cérémonie de niveau mondial. Le Cameroun regorge des dizaines d’artistes qui auraient mis beaucoup plus d’ambiance dans la foule lors de cette ouverture de sa CAN que ce dont on a eu avec Fally Ipupa. Des artistes qui auraient rehaussé le niveau émotionnel de la fête de football continental, du côté du pays organisateur surtout, avec des chansons et rythmes du terroir qui allaient lever les foules.

la CAF est de la CAN

Seulement, l’événement “La Coupe d’Afrique des Nations de Football” n’appartient pas au Cameroun. Si oui, seulement en tant qu’un des 54 membres de la Confédération Africaine de Football (CAF). Ici commence donc le glissement de notre réflexion vers la normalité et la contextualisation. Ce qu’il faut savoir c’est que la CAF joue pour le brassage des populations et le rapprochement des nations africaines, les cultures du monde de même. On le voit également avec la FIFA.




En 1998, la Belge Axel Red et le Sénégalais Youssour Ndour ont signé la chanson de la Coupe du monde et chanté lors de son ouverture pourtant la France avaient des artistes du dimension mondial laissés sur le banc. En 2002 à la Coupe du Monde en Afrique du Sud, c’est l’artiste américaine Shakira qui a été choisie, et à la Coupe d’Afrique des Nations en 2017 au Gabon, ce fut des artistes camerounais tels que Franco, Reniss et Mani Bella et un panel d’autres artistes africains. Tout un choix libre de la CAF ou de la FIFA.

Fally Ipupa oui … Mais !

Trêve de polémiques donc. La CAN n’appartient pas au Cameroun. C’est juste un événement sportif de la CAF hébergé par le pays de Petit Pays, Ben Decca, Richard Bona, Charlotte Dipanda, stanley Enow. Ainsi, Fally Ipupa à été choisi par la CAF comme Youssou Ndour à été choisi par la FIFA à la coupe du monde en France en 2018 et Shakira à la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010. On ne peut pas faire de l’art, savoir son universalité et se refuser à comprendre qu’il sert à briser les frontières entre les peuples et les nations.




La CAN est l’événement idéal pour un brassage des populations africaines. Comme africain, Fally Ipupa au Cameroun n’est en rien contre les artistes camerounais. Son manager a bien bossé tandis que dormaient ceux des camerounais au premier banc. Et qui vous dit que la CAF voulait y voir un Camerounais ? On pourrait tout aussi penser que Véron Mosengo-Omba, le secrétaire général de la CAF, aurait-il pesé de tout son poids pour son compatriote ? Voire Samuel Eto’o, l’actuel Président de la Fédération Camerounaise de Football depuis le 11 décembre 2021 (Fécafoot), en faveur de son ami ? Des polémiques, on peut en créer des dizaines sur le sujet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.