France: les gilets jaunes, un signe des temps en Europe

Ce qui se passe en France en ce mois de décembre avec l’insurrection des gilets jaunes n’est pas anodin. Il ne doit non plus être pris à la légère. On est là en face d’un grand signe de temps. Les émeutes de la faim en ce mois de décembre 2018 est un grand bouleversement dans le monde capitaliste que promeuvent des penseurs pour qui, seule la finance doit guider l’existe de notre temps. Ce qui se passe en France est un raz-le-bol longtemps ignoré. Et ceci depuis longtemps chez ceux que l’Etat ne protège plus et n’offre plus rien en contre partie de gros oeuvre de constructeurs de l’Etat qu’ils sont.

Les gilets jaunes et la vérité sur la France

Tout pays qui connaît une augmentation de la pauvreté ( donc des pauvres) arrive à ça. Alors, ce n’est pas le propre des pays africains d’être déstructurés, voire être victime d’une insurrection de sa population . La France chaque jour perd ses privilèges en Afrique. Par conséquent, combien de temps va- t-elle encore résister, si elle s’entête à se payer le luxe de satisfaire ses citoyens, voire tant qu’elle aura ce souci, certes légitimes, mais ô combien difficile à réaliser en ces moments, de les laisser vivre au-dessus des moyens réels qu’elle possède? Pour cela, n’est-il pas temps d’avoir le courage de dire la vérité aux citoyens, afin que ceux-ci retroussent les manches, serrent la ceinture car on va droit dans un tunnel?

Les gilets jaunes demandent à vivre sur des colonies

La France a bâti sa prospérité et son rang en pillant, escroquant les colonies. c’est-à-dire en allant loin de ses terres obtenir par la ruse et par la guerre ce qu’elle ne peut obtenir par ses la force du travail de ses citoyens. A présent, les pillés et les escroqués commencent à refuser de la laisser vivre à leur crochet. Il faut qu’elle rentre travailler sa terre pour manger. Et l’insurrection des gilets jaunes est ce qu’on appelle en Afrique les émeutes de la faim.

Les gilets jaunes demandent des avantages, mais ne regardent pas le droit

Macron hier, 27 novembre 2018, dans son discours en réponse aux manifestations des gilets jaunes, a commencé à leur dire la vérité sur l’Etat réel des caisses de la France. Elles sont vides, mais elle dérange. Il a dit ceci à son peuple: beaucoup de nos concitoyens pensent que la Couverture Maladie Universelle (CMU), les retraites, la prise en charge des chômeurs est un droit, et que c’est normal. NON. Car c’est une politique, un choix de société mis en place pour un peu plus de justice entre citoyens. Des pays tels que les USA ou le Japon n’en ont pas …
Je crois que c’est un avertissement, la France va y arriver bientôt. Il n’est pas une honte de devenir pauvre après avoir été riche. Il faut juste chercher comment faire pour en sortir, pour ne pas y rester, puisque tout cela relève d’un passage normal dans la vie d’un Etat.

Muana Vala

Suivez et Aimez notre page SVP
0

Saimondy

Journaliste - Ecrivain - Compositeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *