Nkembe Pesauk est décédé : Rhum-Tah, Rachel Mimbo, Yolande Ambiana

Nkembe Pesauk artiste de musique

Nkembe Pesauk n’est plus. Il a produit les premiers génériques (Sport) à succès pour la CRTV. Ce producteur a aussi révélé des artistes qui ont inscrit leur nom dans l’univers artiste camerounaise des années 90. Toute l’Afrique a dansé au rythme de ses productions et arrangements. Jusqu’au Sport.




L’artiste avait un coup de génie au-dessus de la mêlée. La nouvelle de l’artiste Nkembe Pesauk à été rendue publique ce 20 juin. Il est décédé dans le Maryland aux États-Unis. La jeune génération peut ne pas connaître ce no ni qu’il fut  le cofondateur de Sounds of Yoko (SOYOKO Production), avec Me Nhannag et Emile Nzali.

Nkembe Pesauk le génie

Mais si l’on rappelle les nombreux stars  qu’il a révélé, sûrement que certains s’en souviendraient. Yolande Ambiana avec le titre “Kundé” prix découvertes RFI 1988, Les Rhum-Tah dont beaucoup ont gardé l’expression “Bam bam béh” ou encore Rachel Mimbo dont la chanson “Sole mio” a fait le tour d’Afrique. Tous arrangés par le génie de l’artiste Nkembe Pesauk.




Nous sommes dans les années 90, de la transition CTV et CRTV. Avec Télépodium animé par l’artiste Elvis Kemayou devenu animateur de circonstance d’un concept révolutionnaire, un peu avant l’arrivée de Foly Dirane. Nkembe Pesauk est également cet artiste qui a fait plusieurs habillages sonores d’émissions de la CRTV, notamment les jingles pour plusieurs campagnes des Lions Indomptables.

Chapeau aux artistes

Y compris le célèbre instrumental qui a accompagné les premières victoires des Lions Indomptables lors des coupes d’Afrique des Nations de Football (CAN). En quatre jours, le Cameroun perd deux de ses illustres fils, des artistes de talents. Le 18 juin dernier, c’était Maurice Njoume, l’auteur de “Maïmouna” et “Aïssatou”, des chansons à succès dans toute l’Afrique qui s’en allait vers les ancêtres. (LIRE à CE SUJET : Maurice Njoume est décédé : l’artiste à rendu l’âme mais pas son œuvre).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.