Richard Bona apporte son soutien à Samuel Eto’o à la Fécafoot

Richard Bona, Le bassiste Camerounais naturalisé américain et, il y a quelques mois Ghannéen, répond que “Oui” la Fécafoot fait du bon boulot. Depuis l’arrivée de Samuel Eto’o à la tête de la Fédération camerounaise de football il y a 8 mois, les camps sont nés regroupant du côté les pro et de l’autre les contre. Ce qui fait réagir l’un des meilleurs artistes musiciens au monde. (LIRE AUSSI : Richard Bona : cette interview de la star fait jaser sur les réseaux sociaux).




Après la condamnation par l’État espagnole a 22 mois avec sursis pour une affaire du fisc, des voix se sont levées pour demander sa démission à la tête de l’instance faîtière du football camerounais. Si ces dernières ne sont pas les plus nombreuses, encore moins les plus bavardes, il y a quand même lieu de noter qu’elles crient haut et fort pour se donner plus de crédibilité aux yeux du monde. (LIRE AUSSI : 3 buzz du 23 août au Cameroun : crime à Yaoundé, Tenor battu par Eunice Zunon, 10 millions volés).

Selon Richard Bona

Richard Bona pense que le temps n’est pas à la critique non constructible contre les actions de la nouvelle équipe à la Fécafoot. Pour le bassiste Richard Bona, en parlant des membres de la nouvelle équipe “il faut être patient et les laisser mettre en place leur stratégie”. Il est rare, faut-il le signaler, que Richard Bona se.positionne en soutien et en faveur d’une personnalité publique qui est à la tête d’une institution et qui ne soit pas de p dite radicale.




L’on a ici la faiblesse de croire que la gestion et le management de la Fécafoot à non pas seulement séduit beaucoup de Camerounais. Mais aussi l’icône camerounaise de la musique. En conclusion, la gestion du président de la Fécafoot, Samuel Eto’o, est satisfaisante pour Richard Bona. Il faut signaler qu’en 8 mois, l’équipe de Samuel Eto’o à fait bouger les lignes et fait taire des querelles qui avaient fini par ternir l’image du Cameroun a l’international.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.