“Toutes ces influenceuses sont des prostituées”, selon Julia Samantha Edima, Miss Cameroun 2022

Influenceuses prostituées Julia Samantha Edima Miss Cameroun s'exprime

Le Cameroun débat depuis quelques jours sur ses “influenceuses”. “toutes sont des prostituées” selon Miss Cameroun Julia Samantha  Edima. Lors d’un débat sur la chaine africaine Vision 4, la Miss Cameroun Julia Samantha Edima ne va pas par quatre chemins pour qualifier les filles qui jouent aux influenceuses sur la toile de “prostituées”. (Débat de ce 8 mai 2022 sur Vision 4, Emission Club d’Elites présentée par Bruno Bidjang). (LIRE AUSSI : Emma Lohoues parle de Nathalie Koah et Coco Emilia : clash et amitiés).




Pour commencer, celle qui a prêté ses charmes au concours Miss Cameroun 2022 pose le principe selon lequel le métier “Influenceuse” n’existe pas. Mais il faut encore comprendre dans quel prisme elle le dit parce que dans ce débat très intéressant de la chaine du groupe Anecdote d’Amougou Belinga, la miss rejoint l’écrivain Calixthe Beyala qui s’opposait mordicus face à l’administrateur civil Valère Bessala sur l’existence du métier même d’influenceurs(ses). (LIRE AUSSI : Calixthe Beyala met en garde contre « ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives »).

Tous sont des prostituées … Mais seulement elles ?

S’il est vrai que parler d’influences c’est parler de sa personnalité au sein de la société, la vidéo dans laquelle l’on voit un homme déféquer dans la bouche d’une “influenceuse”, personnalité très médiatisée e, Afrique, remet en question le qualificatif de personnalité influente. Et pose donc la question : influentes en quoi sont-elles ? Lorsqu’on sait que dans plusieurs vidéos et images sur la toile on voit la Miss Cameroun avec plusieurs de ces influenceuses, il y a de quoi se poser des questions sur une telle affirmation.




Non seulement sur ces autres influenceuses, mais également sur elle-même Julia Samatha Edima. Parce que soit dit en passant, qui s’assemblent pourraient tout aussi bien se ressembler. Ou non bien plus. Mais seraient susceptibles de savoir des choses pour arriver à la conclusion que “toutes ces influenceuses sont des prostituées”. (LIRE AUSSI : Calixthe Beyala : des blogueurs et dirigeants en rapports incestueux).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.