Calixthe Beyala : des blogueurs et dirigeants en rapports incestueux

Calixthe Beyala, les blogueurs et les dirigeants camerounais

Après les influenceuses taxées de vendre le rêve à la jeunesse, c’est dans une publication aux traits d’un Pamphlet publié sur sa page Facebook ce 30 novembre 2021, que l’écrivaine camerounaise, auteure de “L’homme qui m’offrait le ciel“, de “Femme nue, femme noire” entre autres encore, de très belles plumes, qui depuis un certain moment distille sa pensée au travers de quelques lignes dans ses réseaux sociaux, met le doigt cette fois-ci sur une pratique décriée par plus d’une victime : des blogueurs ligués en meute pour d’intérêts politiques non avoués.




Au blogueurs et dirigeants

“Les rapports incestueux entre certains blogueurs et bon nombre des dirigeants du Cameroun sont établis. Voilà des mois que j’en parlais ! Il me paraissait saugrenue que des jeunes que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam se lèvent un matin et m’insultent ! La première réaction est celle d’accuser l’opposition d’avoir commandité ces agressions… Mais je doutais fort de la culpabilité de cette opposition que je ne connaissais pas, avec qui je n’avais pas d’accointance ni de relation d’ailleurs !


La réalité est aujourd’hui sous nos yeux :certains de nos dirigeants considèrent des élites à l’intérieur du Cameroun ou à l’extérieur du pays, comme de véritables rivaux politiques. Il conviendrait dès lors pour eux de les éliminer. Pour ce faire, ils font dresser de faux rapports de police contre eux ; ils commanditent des articles contre eux auprès des blogueurs. Ces derniers pour des sommes ridicules s’en donnent à cœur joie. Ils les calomnient ! Ils les vilipendent ! I Ils les salissent si profondément que les latrines de ma grand-mère sentent la rose à côté des immondices dont ils sont recouverts ! Ils les affublent de tous les noms d’oiseaux inexistants enfin de les intimider, les empêchant ainsi de prendre part aux débats qui animent la nation.




Et c’est bien dommage pour
un grand pays comme le Cameroun qui compte en son sein des personnalités prestigieuses, hautement qualifiées, capables d’apporter une plu-valu à notre si belle nation. Il reste à espérer qu’avec le temps, ce comportement très lâche, ce traquenard, pour ne point dire ignoble changera pour le plus grand bien de notre pays.”

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 151 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.