Boissons “embellissantes” : l’opinion de Calixthe Beyala sur Nourane Fotsing

Sur les boissons embellissantes, l’opinion de Calixthe Beyala sur Nourane Fotsing est connue. L’écrivaine Calixthe Beyala donne son opinion sur l’affaire des boissons embellissantes (éclaircissantes) les peaux noires qui fait du buzz dans les réseaux sociaux. Une députée de la Nation camerounaise du nom de Nourane Fotsing (Nourane Foster) fait la promotion de ses boissons embellissant pour peaux noires dans les réseaux sociaux et à la télé. (LIRE AUSSI : Boisson éclaircissante Nourane Foster : le Minsanté Manaouda Malachie refuse d’assumer).




Madame la Députée s’affiche elle-même comme égérie de ses propres marques. Ce qui ne passe plus dans l’opinion camerounaise. Calixthe Beyala sur Nourane Fotsing parle de “tenir son rang“. Dans cette affaire l’on sait aussi à présent l’opinion du Ministre de la santé publique réveillée de son somnambulisme et attentisme par le documentaire de la chaine de télévision française. Le média français a mis en vitrine ce dont les Camerounais depuis des mois ne cessent de décrier sans que le Ministre Manaouda Malachie du département de la santé publique ne dise mot.

Ministre attentiste

Subitement en éveil, Pour le Minsanté, les boissons de Madame la députée « sont susceptibles de nuire gravement à la santé ». Il a fallu que l’Occident s’en mêle. Pour la gouverne du Ministre Manaouda Malachie, Mme Fotsing n’est pas le seul acteur économique à développer une entreprise dans ce secteur cosmétique très à cheval entre la santé et le culturel, avec pour conséquences sous-jacentes, la dépersonnalisation de l’Être Africain.




Il serait temps pour notre ministre de bien regarder dans les étagères des échoppes de tous ceux qui font la promotion des laits éclaircissant et des boissons embellissant les peaux noires. Le cas qui nous intéresse ici fait du bruit parce que contre l’Honorable Nourane Fotsing existe le statut de Députée. Elle est une élue de la Nation dont le rôle premier est de défendre les intérêts du Cameroun mais non de perdre sa jeunesse dans les pratiques dignes de la colonisation.

Calixthe Beyala sur Nourane Fotsing

Ainsi, Calixthe Beyala sur Nourane Fotsing s’est exprimée dans une des ses sorties du 11 août. Elle rappelle à tous, s’il en était encore besoin, « qu’on ne peut pas siéger à l’Assemblée Nationale et faire la concurrence aux Bayam Sellam. Apprenez donc à vos députées à tenir leur rang. On ne peut pas cumuler la fonction de députée et de commerçante à la criée. » Quand on sait la pugnacité de ses mots lorsqu’elle veut en découdre avec  quelqu’un, il est à noter ici que Calixthe Beyala fait plutôt une fleur à Nourane Foster par la sobriété de son opinion. Bien que profonde et piquante. (LIRE ASSI : Cameroun : Cabral Libii apporte son soutien à Nourane Fotsing contre Manaouda Malachie).




Pour conclure, Si nous sommes d’accord que notre Honorable n’est pas la seule à vendre des produits peu honorables allant contre l’existence sur terre de la peau noire, soyons aussi d’accord que sa position d’élue de la nation, et sa nature de femme en plus, contextualisent le débat. Est-il possible de voir impunément un député Européen faire la promotion des produits nocifs pour la santé des Européens et de l’Humain, et contre les peaux blanches, dans une chaîne de télévision ? [Étrangère, internationale] ? Un député prend soin de sa communication, ne touche pas aux sujets sensibles sans conseiller. Un député protège, mais ne dégrade pas la femme. Défend, et ne met point de honte à toute une Nation.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading