Réponse de Charlotte Dipanda depuis la Corse
À la Une

People : réponse de Charlotte Dipanda à ses moqueurs

Réponse de Charlotte Dipanda sur sa page Facebook. La star n’a pas digéré les qualificatifs sur son physique. L’artiste camerounaise classée dans les meilleurs de ces 10 dernières années a réagi contre les attaques sur son âge. Traitée de « vielle », de « finie » ou  attaquée sur les rides qui commenceraient à apparaître sur son visage, l’interprète de  la célèbre chanson « Maman n’a pas vu » déclare être « belle » et à l’aise dans cette transformation naturelle de son corps. (LIRE AUSSI : Charlotte Dipanda : la SCDV menace d’empêcher la tenue du spectacle de la chanteuse au Cameroun ).







La publication de Charlotte Dipanda fait le buzz des réseaux sociaux depuis quelques heures. Il fallait s’y attendre. Charlotte est pour beaucoup de Camerounais une « Diva de la chanson ». Etoile mondiale des musiques africaines, au Cameroun, en Afrique et hors de son continent, elle a su marquer de sa voix veloutée les cœurs des millions de fans dans le monde. Elle est suivie par plus de 3,2 millions d’internautes sur sa page Facebook. (LIRE AUSSI : Studio de musique : enregistrement, mixage, mastering).

Extraits de  la réponse de Charlotte Dipanda

« Coucou chacune de mes rides raconte mon parcours, je les assume et les porte à suffisance avec fierté. Il n y a que chez nous qu’on a ce genre de commentaires, comme si on devait en avoir honte. Tenez le pour dit. Je me sens belle avec mes rides et je n’éprouve pas le besoin de les dissimuler. J’assume tout mon être, vécu, mon parcours. […] ne vous fatiguez pas à me le rappeler. C’est un non-événement. » Toute une leçon de vie dans cet extrait de Charlotte Dipanda qui doit inspirer plus d’une femme qui ne dort plus avec l’apparition d’une première ride ou d’un premier cheveu blanc.







D’ailleurs, l’artiste semble condamner indirectement, par un clin d’œil à l’actualité actuelle sur le décapage de la peau, des boissons éclaircissantes ou embellissantes et d’autres artifices trompeurs. « C’est à cause de ce genre de réflexion que certaines ne peuvent pas se montrer au naturel, Me faites pas rire. […] Quelqu’un qui ne vous apprécie pas au naturel ne peut pas vous apprécier parce que vous avez des litres de fond de teint ou des perruques 40 pouces. » (LIRE AUSSI : Studio de musique : enregistrement, mixage, mastering).


En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

nnicus

Journaliste et analyste géopolitique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.