Jensen Huang PDG NVIDIA
DivertissementInformatique

Jensen Huang : apprendre à coder devient obsolète en 2024

Selon le PGD de NVIDiA, Jensen Huang, continuer à apprendre à coder est une perte de temps à l’ère de la démocratisation de l’Intelligence Artificielle (IA) dans nos vies et professions. Le PDG de cette firme qui s’est justement enrichie entre autres grâce à l’intelligence artificielle utilisée dans ses GPU et à l’informatique en général, a créé des réactions après son discours tenu Il y a une dizaine de jours, à l’occasion du Sommet mondial des gouvernements qui s’est déroulé du 12 au 14 février 2024 à Dubaï.




Sans ambages, Jensen Huang a déconseillé aux parents de continuer à guider leur progéniture vers l’apprentissage de la programmation. Pour l’homme à la célèbre veste en cuir, si par le passé savoir programmer était une garantie de trouver du boulot, que maîtriser certains langages informatiques garantissait un emploi, il est temps de regarder les choses en face. Actuellement, l,’IA crée votre site internet en un clic et en moins de 5 minutes, calcule des tas d’opérations complexes à votre place. Bref, Jensen Huang explique que la programmation ne sera bientôt plus une compétence valorisable, qu’elle a maxi 15 ans encore dans son processus naturel de disparition.

Apprendre à coder à ses partisans du non

Les connaissances en programmation deviendront obsolètes. Jensen Huang estime déjà que « n’importe qui dans le monde est un programmeur » ; qu’à terme, l’intelligence artificielle rendra une requête text-to-code aussi perfectionnée qu’un programme codé de A à Z par un humain compétent. Et c’est ici que beaucoup ont levé des boucliers pour donner encore du sens et longue vie au métier de programmeur. Pour ces programmeurs, la peur est sciemment brandie pour le marketing car l’utilisation de l’IA va rester optionnelle pour encore bien longtemps que 15.ans. (LIRE AUSSI : Nationalisation de Eneo : Le président Paul Biya marque son accord).




Quant à Patrick Moorhead, analyste chez Forbes, « Depuis plus de 30 ans, j’entends dire que “XYZ va tuer le codage” et pourtant nous n’avons toujours pas assez de programmeurs […]. L’IA ne va pas mettre fin au codage pendant un certain temps. Elle le met entre les mains d’un plus grand nombre de personnes. Tout comme la publication assistée par ordinateur n’a pas tué la “créativité”, elle l’a simplement développée. » Que pouvons-nous en conclure ? A chacun de choisir sa voie dans le monde de demain qui s’ouvre à tous. (LIRE AUSSI :Nom de domaine d’un site internet. Que comprendre).

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste et Analyste géopolitique, Écrivain, Artiste-Musicien et Producteur de musique. En 2009, il créé le groupe des sites d'actualités Saimondy.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.