Ministère des arts et de la culture, Yaoundé

Arts. D’après la réunion qui s’est tenue ce 23 septembre 2020 sur invitation du Ministre des Arts et de la Culture, Pierre Ismaël Bidoung Mkpat, la nouvelle assemblée de l’Organisme de Gestion Collective (OGC), nommée Sonacam, aura lieu le 24 octobre 2020. Ainsi en a décidé l’Etat du Cameroun qui tient à mettre sur pied le tout premier bureau issu d’une élection démocratique et secrète. L’équipe sortante, à la gestion de manière consensuelle depuis le 09 septembre 2017, lors de la naissance même de la Sonacam, semble avoir montré ses limites. Et même si le travail aurait été bien fait, elle y était pour trois ans avec l’accord de toutes les parties. Les artistes sont donc priés de poursuivre la feuille de route. C’est un peu ce que leur a rappelé le ministre Pierre Ismael Bidoung Mkpat lors de cette importante réunion dans les locaux du Musée National à Yaoundé.

Dans un Compte rendu du RAMCA, Rassemblement des Artistes Musiciens du Cameroun, parvenu à notre rédaction, sa cellule de communication nous informe que : « Après avoir montré sa ferme volonté d’œuvrer à la finalisation du processus d’assainissement prescrit par S.E le Président de la République en mettant définitivement fin aux dissensions de tout ordre minant la Catégorie de l’Art Musical, SE le Ministre des Arts et de la Culture a joint l’acte a la parole. Ainsi, sous sa houlette, 72 titulaires de droit de l’art musical, toutes tendances confondues, se sont réunis hier. L’objectif annoncé étant que les artistes fassent table rase de leurs antécédents afin de redevenir des professionnels préoccupés par leur métier … Au rang des solutions aux dissensions d’ordre juridique, la majorité des participants a reconnu qu’une simple fusion des entités évacuerait la question de manière définitive. »

Des Arts et non des guerres

A la sortie de ces assises, 3 commissions avaient été créées afin « de définir des options concrètes pour les assemblées inclusives devant se tenir de manière imminente. ». Il s’agit « de La commission de l’élaboration des textes organiques, de la commission d’organisation de l’assemblée Générale et de la commission de l’identification et du toilettage du fichier des titulaires de droits ». Selon le compte rendu du RAMCA, « il a, entre autre, été souligné par le ministère à l’ex équipe dirigeante de la SONACAM:qu’elle n’avait plus de mandat, et ne pouvait par conséquent plus poser d’acte administratif ou de gestion. De même qu’elle était coupable de 32 fautes lourdes de gestion (suffisantes pour justifier un retrait d’agrément). Que ses dirigeants, notamment le PCA Sam Fan Thomas aurait à plusieurs reprises manipulé les statuts, les preuves le certifiant étant abondantes, qu’ils n’avaient pas respecté leur cahier de charges ».

L’Assemblée est donc convoquée pour le 24 octobre 2020, avec pour début du travail des commissions le lundi, 28 septembre 2020. Nul ne peut dire à ce jour si le bout du tunnel des professionnels de l’art musical est proche. On ne cessera de le dire, l’équipe de Sam Fan Thomas a distribué moins que le SMIC aux artistes, 25 000 FCFA, par une autorisation de paiement signée en date du 02 janvier 2020, au titre d’avance sur répartitions des droits d’auteur, pour renier à ces mêmes artistes, plus de 2000 leur titre de membres de la Sonacam, une OGC née d’une assemblée ayant pour but de rassembler les artistes et non de les diviser à nouveau.

Suivez et Aimez notre page SVP

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 81 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *