Calixthe Beyala : “mes parents Bamileké et Beti … Fichez moi la paix”

Calixthe Beyala, les blogueurs et les dirigeants camerounais

La romancière Calixthe Beyala sort une fois de plus de sa réserve dans une publication où elle semble s’adresser à ceux qui s’en prennent à sa vie privée. “Quelqu’un peut-il me dire pourquoi certaines personnes passent leurs journées à parler de moi ? Qu’ai-je à voir avec ce qui se passe au Cameroun ? Serait-ce parce que je serais sortie un bref instant de ma vie avec un homme? Que je me serais trompée de partenaire ?




Depuis lors, c’est à dire plus de deux ans, cet homme n’a t il pas eu d’autres femmes dans sa vie ? je tiens à vous signaler que j’ai grandi à New-Bell mais pas dans un bordel. Que mes parents Bamileké et Beti étaient des gens de très bonne moralité. Que j’ai hérité de ces deux peuples de ce qu’il y a de meilleur en eux. Ceci explique cela de ma réussite. Que l’homme qui m’offrait le ciel n’est pas camerounais, mais bien européen. Que je ne dois ma réussite à aucun homme, qu’il soit blanc ou noir ! Je suis en France depuis 40 ans, mon nom n’est trempé dans aucun scandale sexuel ! Les polémiques font partie de la vie littéraire et intellectuelle, donc c’est mon métier. Passez votre chemin avec vos influenceuses et autres… avec qui je n’ai aucun souci. Aucune maille à découdre. Fichez moi la paix.” Calixthe Beyala. LIRE SES VOEUX DE BONNE ANNÉE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.