Découvrez ce que pense Calixthe Beyala du conflit Russie Ukraine

“L’Afrique est devenue brusquement importante”. Une Analyse tenace du conflit Russie Ukraine, par la célèbre écrivaine camerounaise Calixthe Beyala. Pour l’écrivain camerounaise Calixthe Beyala, le conflit qui sévit en Europe de l’est entre la Russie et l’Ukraine (UE, OTAN, Et USA), a montré aux yeux du monde que la voix de l’Afrique aussi compte. (LIRE AUSSI : Immigration africaine : 13 conseils de Calixthe Beyala à Emmanuel Macron).




Elle a été sollicitée il y a quelques jours au Conseil de Sécurité de l’organisation des Nations Unies (ONU). Le monde a vu pour une une fois lors d’un conflit d’envergure les pays africains refuser de s’aligner sur la position occidentale, malgré les intimidations et le chantage des Européens. Voici ce que Calixthe Beyala en dit concrètement sur sa page Facebook ce 18 mars 2022. (LIRE AUSSI : Pascal Légitimus insulte les Africains et prend une raclée de Calixthe Beyala).

Sur le conflit Russie Ukraine

“L’Afrique est devenue importante. Depuis le conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine. L’Afrique est devenue brusquement importante, car elle doit voter en faveur de l’Occident dans ce conflit Elle a refusé de prendre partie, douchée par les moult déceptions. Lors de la première et seconde guerre mondiale, les Africains ont payé cher pour la libération de la France. (LIRE AUSSI : Calixthe Beyala parle du sommet Afrique-France de Montpellier).




En retour Ils n’ont rien eu. Même pas un enterrement. Personne ne leur a dit merci. Ah, j’oubliais : le mépris ! Et là, ils n’osent pas dire clairement à l’Occident qu’ils ne s’y mêleront pas. Qu’ils ne voteront pas. Qu’ils se débrouillent, d’ailleurs, quel intérêt aurait un Africain à aider ceux-là qui les traitent comme les animaux ?

Pas d’intérêt pour les Africains

Ceux là qui les ont empêchés de monter dans les trains afin qu’ils puissent fuir la guerre? On n’est pas aussi masochiste que cela ! Chaque africain m’a racontée la galère pour le noir de traverser la Pologne, les humiliations subies par eux dans ces pays de l’est qui n’auraient jamais dû quitter la confédération ! Non, les africains n’ont aucun intérêt à aider les nazis, les croix gammées et autres individus aux actes sales, aussi puants que des latrines. Oui, les Africains vont regarder tout cela et compter les points.” Calixthe Beyala. (NB : Texte sous titré par la rédaction de Saimondy




Quelques articles témoignent de la liberté de ton et de pensée de l’écrivaine camerounaise, qui en plus est la plus récompensée d’Afrique. Une série de ses articles Calixthe Beyala : des blogueurs et dirigeants en rapports incestueux, ou encore Calixthe Beyala : “excellente année à ceux qui sont privés de leur liberté” et encore Calixthe Beyala : “mes parents Bamileké et Beti … Fichez moi la paix”.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading