Ces documents contredisent la version des faits Sam Mbendè

Hier, 9 mai 2023, l’artiste Sam Mbendè était sur Canal 2 International face au journaliste Jean Jacques Ze. Ceci dans le cadre de l’émission 90 minutes pour convaincre. L’auteur de la chanson à succès “Rosita” a nié ou du moins remis en question la liquidation de la Société civile du Droit d’auteur Cameroon Music Corporation (CMC), créée par le defunt Manu Dibango. (LIRE AUSSI : Décès du comédien Président Antonio : les artistes se mobilisent).




Voici des documents qui remettent en questions les positions, réponses et affirmations de Sieur Sam Mbendè sur le plateau de 90 minutes pour convaincre. Mordicus, Sam Mbendé a essayé, sans succès cependant, de remettre en question l’existence légale de la Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam), actuel Organisme de Gestion collective, et le seul ayant.une existence légale sur tout le territoire national camerounais en ce qui concerne la catégorie art musical.

Le technicien Sam Mbendè

Exhibant comme toujours des documents à la vue de ses contradicteurs, et ici le journaliste Jean Jacques Ze, l’artiste musicien, auteur compositeur, arrangeur et producteur Sam Mbendè a joué de tous langages, mais surtout de la technique de l’évitement bien connue des enquêteurs de la police et des juges d’instruction, bien maîtrisée par les politiciens, et qui interrogent ici par ses nombreux non-réponses laissés en suspens. Ceci dans le but de se sortir des questions interpellatives sur son passage à la tête de l’OGC CMC.




Cependant, sa position dans ce débat nous semble logique et en conformité avec sa personne. C’était au journaliste de creuser l’abcès et d’aller jusqu’au fond des choses. On a eu plutôt droit à un Jean Jacques Ze presque admiratif, bluffé par les propos de son invité et désarmé sur des questions techniques du droit d’auteur. (LIRE AUSSI :Découvrez la vidéo de ouf de nos stars Eyango, Sadey et Tobis).

You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading