L’artiste “d’état” Djenè Djento inhumé le 21 janvier 2023

Inhumation Djènè Djento_

L’annonce du décès de l’artiste camerounais Djenè Djento avait fait le tour du monde dès le matin du 15 décembre 2022, devenant la Une de plusieurs journaux par la suite et le principal sujet de conversation dans les réseaux sociaux. Tellement l’homme était célèbre depuis la sortie il y a plusieurs décennies de son titre “Débroussailler”, devenu très vite un titre culte dans l’univers musical africain et un Disque d’or mondialement connu.




Mais pas seulement. Djenè Djento était aussi connu pour son langage décomplexé et ses néologismes dont il avait seul la maîtrise. Le deuil et la préparation de ses obsèques ont été marqués par une quête qui n’a d’égale que celle de l’artiste bassiste camerounais Kotto Bass, parti très tôt un 20 novembre 1996 à 33 ans, alors qu’il était au sommet de son art, avec un disque d’or obtenu quelques mois seulement auparavant.

Levée de corps de l’artiste Djenè Djento

Djene Djento chez ses ancêtres

Près de 5 millions ont été collectés pour la veillée artistique de Djenè Djento, l’artiste “d’état”, le “Nje Mout”, qui se sont tenus du 20 au 21 janvier 2023. Une veillée artistique avec un podium digne de la dimension de l’artiste et de ses succès, avec pour chef d’orchestre Mathelly qui a su mettre à ses côtés le Bassiste Akam, Ngoyè Jeca de la CRTV, le choriste Henry Kotto frère de Kotto Bass, pour ne citer que ces derniers entre autres.




Le 21 janvier, c’est au cimetière de Ngodi que le cercueil pesant près d’une tonne ayant en son sein le massif corps de Djenè Djento a été transporté pour inhumation, entouré de sa famille, les artistes, les fans venus nombreux et les curieux. (LIRE AUSSI : DJÈNÈ DJENTO : Levée de corps ce 20 janvier 2023 à la garnison de Bonanjo).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.