Mort de Joseph Owona le 06 janvier 2024 à Bordeaux

Mort de Joseph Owona, le professeur Joseph owona est décédé le 6 janvier 2024 à Bordeaux. Il était membre du Conseil constitutionnel (15 avril 2020 – 6 janvier 2024), Doyen honoraire, Homme politique. Sa disparition éternelle est survenue des suites de maladie. Il avait 79 ans. Le Cameroun perd ainsi l’un de ses plus grands juristes et Professeurs d’Université.




Des sources familiales sur la mort de joseph Owona, père du brillant professeur de Sciences Politiques à l’Université d’État, Yaoundé II – SOA et vice-recteur à l’université de Yaoundé I, Mathias Éric Owona Nguini, il a rendu l’âme au centre medico-chirurgical de Bordeaux en France (sa ville européenne adoptive avec résidence) après une évacuation pour une prise en charge que l’on jugeait plus adaptée à son cas.

Mort de Joseph Owona, mais le pouvoir

” Le grand homme est parti. Notre père bien aimé et patriarche respecté, le Pr. Joseph OWONA nous a quittés ce 6 janvier 2024. Paix à son âme”, a écrit Mathias Éric Owona Nguini. Membre du RDPC, le.parti au pouvoir au Cameroun depuis l’avènement du president Paul biya à la magistrature suprême, Joseph OWONA est sorti du Gouvernement Biya en 2004 après avoir occupé plusieurs postes ministériels.




Des postes de pouvoir tels que ministre de la Santé publique (1994 – 1996), Ministre délégué à la Présidence chargé du contrôle de l’Etat (1996 – 1997) et ministre de l’Éducation nationale (2000 – 2004)i. Son passage dans le Sport, notamment comme président du Comité de Normalisation de la Fécafoot n’a pas toujours été du goût de tous. Né le 23 janvier 1945 à Akom, il laisse 2 enfants et une oeuvre littéraire respectable. La mort de Joseph Owona est une nouvelle page politique du Cameroun qui se referme. (LIRE AUSSI : Séance d’entraînement des Lions indomptables : Album photos).

You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading