Voici la liste Sonacam des répartitions de juin 2023 – droits d’auteur

La Sonacam a publié la liste de 2005 noms entrés en répartitions dans son répertoire des ayants-droits. Une hausse remarquable par rapport à celle de moins de 1800 de décembre 2022. Ainsi, 2005 artistes musiciens vont se répartir 80 millions de FCFA. (LIRE AUSSI : [Combats et victoires de la Sonacam sous l’ère Ateh Bazore).




selon Dj bilick, le président de la Commission de contrôle des programmes, des musiques en ligne et de la répartition de la sonacam (Compromur) : “Nous nous inclinons devant vous et demandons votre tolérance au sujet des montants,
Nous nous inclinons devant ceux dont les noms ne se retrouvent car nous faisons tout ce qui est à notre pouvoir pour satisfaire la majorité, chacun selon son rang ,selon qu’il est diffusé. Progressivement nous utilisons les données des fiches de Régies des médias et des sondages physiques et numériques…

Critères pris en compte

Nous avons avons pour cette répartition eu 80 millions de FCFA de la part des Membres et croyez nous c est pas facile avec 2005 Noms des bénéficiaires, nous pensons à la majorité des Artistes qui sont diffusés chacun quelques parts.
Nous saluons le sacrifice des Stars, des plus diffusés , sachant compter sur l’esprit de solidarité car nous ne pouvons pas encore éliminer totalement le critère social dans la répartition de la SONACAM, en réalité nous prenons en compte les critères suivants :




  • les fiches de Régies en attendant les données numériques…
  • le sondage
  • La notoriété
  • La catégorisation
  • la responsabilité
  • Le social
    Nous sommes dans un autre contexte…
  • Par exemple celui qui adhère en 2022 ne peut pas entrer en Répartition de suite …

Les imperfections dans les répartitions perdurent

Tous n’est pas déjà rose dans le droit d’auteur camerounais. Surtout pas dans sa catégorie B dédiée aux artistes musiciens. Les contestations subsistent, certains artistes ne retrouvent toujours pas leur nom dans la liste de leur Organisme de Gestion collective (OGC). Aussi DJ Bilick, rappelle-t-il sa détermination à y parvenir : ‘Vous pouvez croire à notre engagement qui est de réparer les injustices qui ont privé la majorité d’entrer dans les répartitions.





Nous devons parfaire au sein de la SONACAM, faire en sorte qu’il y ai moins de plainte. Nous corrigerons les manquements dans les prochaines Répartitions tout en encourageant les Artistes à diffuser leurs œuvres dans les médias etc. Car n’entre en Répartition que les oeuvres qui sont exécutées.” (LIRE AUSSI : Sonacam : assemblées générales en difficulté à Yaoundé).

You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Saimondy Arts et Culture

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading